Magazinevideo > Micros, cartes, sacs photo, optique > Optiques

Article en PDF
Pour lire ce PDF, abonnez-vous Premium !

Test Sony zoom 16-35mm f/4.0

Le zoom d'un geste du doigt

 

16 juin 2022 par Thierry Philippon

Acheter

SONY 16-35MM F/4 FE PZ

Lors de votre commande, ajoutez le code MAGVIDEO dans le champ "CODE CREATEUR". Cela aidera notre site sans rien vous coûter !

Info Digit-Photo

Le site DIGIT-PHOTO est un spécialiste photo-vidéo, pour amateurs et professionnels. Le site est basé à Metz, il applique le droit français (TVA) et paye ses impôts... en France, ce qui vous évite tout problème ultérieur avec les douanes !

Les tarifs sont alignés sur ceux des autres sites.

C'est un site que nous avons testé avec des ventes réelles avant de devenir partenaire.

Les frais de port sont gratuits dès 40 € d'achat. Retourner le matériel est facile.

Prix fabricant : 1499 Euros
 

optique Sony 16-35mm

Quand une optique zoom grand-angle 16-35mm à monture E pour boîtier Plein Format vaut près de 1500 euros alors qu'elle n'ouvre qu'à F/4.0 constante, c'est qu'il y a un "truc".


Le "truc", c'est que l'optique est équipée notamment d'un zoom motorisé interne à longueur constante. De plus, le fût intègre une vraie - et rare - commande de zoom sur le côté, bien qu'on puisse aussi zoomer directement à même la bague et même, depuis un boîtier tel que le Sony A7SIII ou le ZV-E10.


La particularité d'un zoom motorisé interne constant est que cela n'allonge pas le fût au moment où l'on change de focale et que le zooming est fluide. Au passage, pour un possesseur de gimbal, cela peut s'avérer intéressant car l'allongement de focale a tendance à modifier l'équilibrage, voire à poser des problèmes d'encombrement du boîtier sur le Gimbal. D'ailleurs, Sony ne s'en cache pas : cet objectif est destiné aux vidéastes. Et même sans Gimbal, un fut qui s'allonge, c'est encombrant, très "masculin" (eh oui), pas discret et en théorie, moins bien tropicalisé.


Les focales du Sony (16-35mm) sont celles d'un zoom ultra grand-angle assez classique dans ce segment, soit 83°-44° en Plein Format ou 107°-63° en APS-C. Le diamètre du filtre est de 72mm. La distance minimale de mise au point est de 0,28 – 0,24 m.


Remarquez que Sony - compte tenu de son grand parc d'optiques - a déjà commercialisé plusieurs optiques 16-35 mm f/4, mais elles étaient jusqu'à présent estampillés "Zeiss Vario-Tessar" et ne disposaient pas de commande de zoom motorisé. De toute façon, les fûts Zeiss n'étaient plus fabriqués par Zeiss depuis longtemps, Sony utilisait juste le brevet Zeiss.


Désormais l'optique est signée Sony, elle est affublée du sigle FE (FE 4 / PZ 16-35 G) qui atteste que l'objectif a été fabriqué pour un boitier Plein Format même s'il reste compatible avec un boitier APS-C Sony.


sigma 16-28mm

Le Sigma 16-28 mm f/2.8 est aussi équipé d'un zoom interne mais actionnable seulement par la bague.


 


Le principe du zoom motorisé constant de Sony s'adressant ostensiblement aux photographes orientés vidéo, signerait-il un début de tendance ? Peut-être...


En APS-C, on recense déjà le Sony E PZ 10-20 mm F4 G, muni d'une telle commande, mais ce n'est pas une optique FE pour Plein Format.


L'optique Sony 16-35mm ressemblerait davantage au Sigma 16-28mm f/2.8 DG DN Contemporary, qui sort en ce moment pour 899 euros. La différence avec le Sony est toutefois marquée : outre la focale plus courte au télé du Sigma (28mm au lieu de 35mm), le zoom mottorisé se met en action sur le Sigma par la seule rotation de la bague alors que sur le Sony on bénéficie en plus d'une commande sur le côté et d'une commande sur le boîtier même.


Le principe du zoom interne à longueur constante repose sur une formule optique qui, dans le cas présent, se compose de 7 lamelles / circulaire, de deux lentilles AA, une lentille Super ED et une lentille ED (Dispersion Extra faible) pour corriger en théorie la distorsion (quand même présente comme on le verra) et les aberrations.


La seconde des caractéristiques de l'optique-zoom Sony 16-35mm découle de la longueur constante du fût (mais aussi de l'absence de stabilisateur) : sa légèreté. En effet le caillou pèse à peine plus de 350 grammes, soit 153 grammes de moins que l'optique précédente de Sony sortie en 2014 et 100 grammes de moins que le 16-28mm de chez Sigma. L'optique Sony actuelle est même qualifiée de plus légère au monde... Allant de paire avec cette idée, le caillou revendique également une taille compacte (88,1 mm de long). À titre de comparaison, le Sigma 16-28mm, pourtant de moindre longueur focale, mesure 100 mm de long.


optique Sony
L'optique dispose de trois bagues de contrôle : une bague de focales, une bague de mise au point et une bague d'ouverture graduée à l'arrière. La mise au point bénéficie d'un bouton de verrouillage de mise au point personnalisable.
optique sOny 16-35mm

La bague d'ouverture intègre un commutateur de « clic » qui permet de proposer un maniement cranté pour un meilleur repérage ou lisse pour un réglage fluide et continu. On passe de l'un à l'autre très facilement. La bague dispose aussi d'un commutateur de verrouillage de l'iris très pratique pour ne pas actionner l'ouverture par erreur.


L'optique est conçue pour une utilisation tout temps, ce qui inclut les pluies légères et les projections d'eau intermittentes, mais pas forcément les pluies fortes. Un revêtement en fluor sur la lentille avant empêche en théorie les empreintes d'adhérer à la surface de la lentille et simplifie le nettoyage.


On notera aussi l'absence de stabilisateur optique intégré. S'agissant d'un zoom grand-angle, c'est assez justifié. Consolation, le capteur du boitier possède sa stabilisation propre, de type IBIS, et qui est excellente. Ajoutez enfin la stabilisation électronique qui resserre le cadre mais permet de seconder efficacement la stabilisation du boîtier.


L'optique est fournie avec une housse souple de transport épaisse de couleur noire et un pare-soleil.


Passons à la fonction Zoom, angle principal de ce test réalisé avec le boîtier Sony Plein Format ILCE-7SM3 (A7S III). Sony mise en effet beaucoup sur cet apport. J'étais donc curieux de voir ce que ce zoom donnait en pratique.


Place au test du Zoom !



> LIRE LA SUITE : Le test du zoom Sony 16-35mm

Le test du zoom Sony 16-35mm

Nikon P1000

bridge Nikon P1000 (2018) avec sa commande de zoom sur le côté


 


En soi, l'existence d'une commande de zoom sur un boîtier photo ou une optique n'est pas une première, le principe a connu de nombreux précédents. J'avais testé pour ma part le zoom d'un bridge Nikon P1000, capable de zoomer 125x ! La disposition de la commande était peu ou prou la même, sur le côté. D'autres bridges Nikon étaient aussi affublé de cette même commandes.


La comparaison s'arrête là, car d'une part nous avions affaire à un bridge et non un boîtier à objectif interchangeable, encore moins Plein Format, et d'autre part, il en résultait un allongement démesuré du fût et le bruit à chaque zooming qui va avec. Le zoom, oui il existait, mais il présentait de fâcheux inconvénients.


J'ai aussi testé le récent Sony ZV-E10 en APS-C qui possède au choix un petit levier de zoom sur le dessus ou (par exemple) sur le fût d'un 16-50mm ou d'un 18-105 mm qu'on peut lui associer. Progressivité aléatoire et bruit de fonctionnement important à vitesse moyenne ou rapide, là encore, en raison de l'allongement de l'optique.


Seul le Sigma 16-28mm f/2.8 évoqué plus haut se rapproche vraiment de l'optique Sony, objet de notre test. En effet, comme chez Sony, un mécanisme de zoom interne au Sigma maintient la longueur totale constante sur toute la plage des focales.


16mm
35mm
Zoom clair

De haut en bas : au 16mm, au 35mm et en Zoom image claire (x2).


 


Côté qualité, le zoom Sony est d'une bonne formule optique, avec un niveau de netteté remarquable, renforcée par la faible amplitude du zoom qui garantit une certaine qualité de construction. On note aussi peu d'aberrations chromatiques. Bref, l'idéal pour des photos / vidéos de paysage ou d'activités remuantes (sport, filmer son animal de compagnie). Cependant la distorsion en grand-angle au 16mm reste bien visible, très liée à la focale en elle-même. Bien sûr, l'ouverture constante à f/4.0 n'est pas la meilleure du marché (le Sigma 16-28mm propose f/2.8) mais tant que l'on reste aux meilleures ouvertures (entre f/4 et f/8), on obtient de bons résultats.


Au 35mm, le flou peine un peu à être très marqué puisque le bokeh est facilité par les longues focales. Mais on obtient quand même - avec des images nocturnes notamment des résultats joliment probants.


Mais abordons à présent le test du zoom du Sony.


zoom optique Sony

Le zoom est très agréable à manipuler, d'autant qu'il s'accompagne d'un Autofocus remarquable de qualité. Le contrôle du "travelling optique" est fluide et la réponse immédiate. On n'observe pas ou peu de saccades brutales qu'on peut constater avec d'autres systèmes, en raison du moteur interne. On est presque dans les conditions qu'un vidéaste peut rencontrer avec un camescope. Il faut dire que selon la doc Sony, l'optique est équipée de quatre moteurs linéaires XD.


En pratique, il existe au moins trois (!) façons de zoomer :


1) La première solution est de passer par la commande de zoom de l'optique que Sony nomme "molette à variation continue". Celle-ci est très accessible avec le pouce. On pousse vers le haut pour zoomer (T), vers le bas pour dézoomer (W). C'est assez naturel, et à défaut, on s'habitue vite, rien à redire.


La présence de cette molette à variation continue vient épauler la bague de zoom que Sony a implémentée juste derrière la bague de mise au point. Elles sont d'ailleurs si proches, et leur revêtement si identique, qu'on peut les confondre à l'aveugle. L'une comme l'autre sont agréables à utiliser car elles "obéissent" à la vitesse du mouvement de la main grâce à une motorisation interne. Aucune n'a de butée.


sony zoom 16-35mm vitesse

Je craignais que la commande de zoom de l'optique soit à vitesse unique. Il n'en est rien. Non seulement on peut choisir la vitesse du zoom, en progression fixe, sur une échelle de 8 paliers, du très lent (1) au très rapide (8). Mais on peut aussi opter pour une vitesse variable en utilisant la commande de l'optique. Ce sera alors la pression du doigt sur la commande qui influera sur la vitesse. Nos vidéos présentent quelques résultats.


Attention, sur le fût en lui-même, aucune focale n'est indiquée. Il faut scruter l'affichage de l'écran (ou du viseur) pour cela.


zoom 16-35mm

Le zoom fonctionne en zoom optique (proposé par défaut) ou, plus intéressant, en mode "Image claire" qui est un traitement optique particulier permettant d'allonger la focale de x1,5 en UHD ("4K") et x2 en FullHD avec un minimum de perte (peu sensible à l'oeil nu). La qualité d'image en image claire reste donc remarquable (voir nos vidéos).


On peut aussi exploiter le zoom numérique mais celui-ci doit être réservé à des cas très particuliers et impératifs (animaux lointains par exemple), pas pour les images du quotidien car la qualité s'en ressent. La mise en action du zoom numérique propose un zoom x4 maximum en 4K comme en HD, soit 2 fois "mieux" que le zoom clair.


Dès qu'on exploite le zoom clair ou le zoom numérique, un segment additionnel du curseur de zoom s'affiche sur écran / viseur. C'est assez pratique pour se repérer. Notez aussi que le zoom clair et le zoom numérique ne fonctionnent pas en 100p / 120p ni en RAW ou RAW / JPEG.


Sony zoom 16-35mm vitesse fixe

Pour ce qui concerne la vitesse fixe, réglable dans le Menu, Sony a poussé le luxe a différencier la position Standby de la position REC. Ainsi on peut choisir une vitesse donnée en Standby et en sélectionner une autre pour l'enregistrement. Application pratique : pour ne pas perdre de temps en Standby, on choisira une vitesse fixe rapide. Et pour aller lentement en enregistrement, on optera pour une vitesse fixe lente.


sony 16-35mm
2) La seconde solution pour zoomer est de faire appel à une commande du Menu nommée tout simplement "Zoom" et d'assigner une touche de façon à ce qu'elle puisse appeler cette commande Zoom puis enfin, d'utiliser la molette de commandes par exemple (Sony A7S III comme Alpha 1) qui balayera ainsi les focales du 16mm au 35mm. C'est plus compliqué à expliquer qu'à faire ! Pour ma part, j'ai assigné la touche AEL de mon A7S III.
réglage perso zoom
réglage perso zoom
3) L'ultime solution pour zoomer est d'assigner à 2 touches perso les commandes respectives W (zoom arrière) et T (zoom avant). Il faut passer pour cela par le Menu Personnal. manip / Rgl. touche perso / Fonctmnt Zoom W ou T. Pour ma part, j'ai assigné les touches C1 et C2. Certes, on monopolise deux touches perso, mais c'est une solution pratique une fois acquis le réflexe d'appuyer sur la touche correspondante et de ne pas se tromper entre avant et arrière.
sony 16-35mm

Cette solution, qui paraît tordue, a l'avantage de permettre de zoomer depuis le boîtier sans toucher à l'objectif. Elle permet, comme sur l'optique, d'attribuer une vitesse fixe ou variable constante même en zoom clair ou numérique. Et ce, de façon indépendante des paramétrages du zoom sur l'optique.


Dernière hypothèse : s'il existe déjà une commande de zoom dédiée sur le boîtier comme c'est le cas sur le boîtier Vlog ZV-E10 ou le FX3, c'est encore plus simple !


Enfin, que les audiophiles se rassurent par ailleurs : qu'il s'agisse du zoom depuis le Menu ou depuis l'optique, Sony semble avoir réfléchi au bruit de casserole que cette commande produit parfois. Ici le bruit du zoom est quasiment inaudible, même sans micro additionnel. Une sacrée bonne nouvelle !



(Test Sony zoom 16-35mm f/4.0)

Et les photos ?

sony optique 16-35mm

Sans doute un des vrais zooms du marché qui permette enfin d'effectuer des "travellings optiques" dignes de ce nom sans que le fût s'allonge, et avec une commande de zoom dédiée à même l'optique, via la bague ou accessible depuis certains boîtiers comme l'A7S III. Ce dernier forme d'ailleurs un couple quasi parfait avec l'optique 16-35mm du test.


On apprécie aussi la grande légèreté du caillou et ses dimensions très réduites. Certes, il faut y mettre le prix : 1500 euros plus le prix du boîtier. Vaut le coup si vous avez déjà un boîtier Sony 100% compatible ! D'autre part, le piqué reste très bon mais la distorsion est quand même assez marquée au 16mm.


Mais à mon avis, Sony peut continuer dans cette voie : il existe une vraie attente de pratiquer la vidéo avec des optiques-zooms capables de zoomer de façon fluide, avec une longueur constante de fût et une commande sur le côté ou directement, depuis le boîtier. Pour les adeptes du voyage, ou de vidéos sportives (au sens large) notamment.


En complément, un 24-70mm, voire un 24-105mm serait probablement dur à concevoir et coûteux, mais constituerait un excellent complément du 16-35mm. Chiche ?



(Test Sony zoom 16-35mm f/4.0)

Conclusion

sony optique 16-35mm

Sans doute un des vrais zooms du marché qui permette enfin d'effectuer des "travellings optiques" dignes de ce nom sans que le fût s'allonge, et avec une commande de zoom dédiée à même l'optique, via la bague ou accessible depuis certains boîtiers comme l'A7S III. Ce dernier forme d'ailleurs un couple quasi parfait avec l'optique 16-35mm du test.


On apprécie aussi la grande légèreté du caillou et ses dimensions très réduites. Certes, il faut y mettre le prix : 1500 euros plus le prix du boîtier. Vaut le coup si vous avez déjà un boîtier Sony 100% compatible ! D'autre part, le piqué reste très bon mais la distorsion est quand même assez marquée au 16mm.


Mais à mon avis, Sony peut continuer dans cette voie : il existe une vraie attente de pratiquer la vidéo avec des optiques-zooms capables de zoomer de façon fluide, avec une longueur constante de fût et une commande sur le côté ou directement, depuis le boîtier. Pour les adeptes du voyage, ou de vidéos sportives (au sens large) notamment.


En complément, un 24-105mm par exemple serait probablement dur à concevoir et coûteux, mais prometteur. Chiche ?



(Test Sony zoom 16-35mm f/4.0)

Cet article vous a plu ?
Vous souhaitez télécharger le PDF ?
Bénéficiez du Premium
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !
 

Je publie un avis

Mon pseudo
Mon email
(Votre email ne sera pas affiché)
Je souhaite être prévenu d'un nouvel avis (facultatif)
Mon avis (1000 caractères maxi)
Je valide